Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie associative - Page 5

  • Municipales à Calais: quelle place au handicap dans les programmes électoraux?

    Logo de la Voix du Nord

    Article publié sur le site Internet de la Voix du Nord le 13/03/2020

     

    Santé, accessibilité, solidarité... Autant de questions que sous-tend la question du handicap. Impossible donc pour les candidats à la mairie de Calais de ne pas se positionner sur le sujet. Quelle importance y accordent-ils dans leur programme ? Nous avons synthétisé leurs propositions à l’aune de ce critère.


    Nicolas Le Jean | 13/03/2020

    Image d'archive la Voix du Nord, avec une personne en fauteuil roulant

    Les programmes des candidats n’accordent pas la même importance à la question du handicap.

    PHOTO ARCHIVES Baziz Chibane - VDNPQR

     

    Virginie Quénez (Union gauche-écologistes)

    « Accessibilité et handicap » constituent un thème à part entière de son programme. La prise en compte du handicap sera institutionnalisée, avec notamment la création d’une délégation pour un adjoint ou un conseiller, et celle d’une « maison des aidants », lieu ressources pour personnes handicapées. Côté accessibilité, la commission communale sera réunie « au minimum » trois fois par an. Adaptation des locaux municipaux et de la voirie, aides pour la mise aux normes de locaux professionnels ou encore révision de la cartographie des places de stationnement PMR seront au service de cette accessibilité. Enfin, la candidate veut favoriser « l’inclusion » d’enfants handicapés à l’école et développer le sport adapté en lien avec les clubs sportifs et associations.

    Natacha Bouchart (LR-LREM-Modem-UDI)

    « L’accompagnement des personnes en situation de handicap » est un sous-thème de l’axe « la sérénité que vous méritez » du programme de la maire sortante. Parmi huit propositions, la création d’un « lieu de répit et d’échanges » pour les parents d’enfants handicapés, l’organisation d’une « journée dédiée au handicap », des sorties culturelles et touristiques pour les personnes handicapées, ou encore la création d’un point information « droits et orientation ». En outre, la création de plateaux favorisera l’accessibilité de la voirie, et les centres sociaux et associations seront aidés pour la mise aux normes de leurs locaux.

    Rudy Vercucque (Avenir en commun)

    Dans le volet « santé/handicap » du programme, le candidat veut créer un « pôle santé lié aux handicaps » comprenant notamment une « crèche spécialisée ». Rudy Vercucque souhaite aussi la création d’un centre de rééducation à Calais, à l’instar de celui de Berck-sur-Mer traitant les pathologies neurologiques et orthopédiques. Il veut par ailleurs mettre en place des passages piétons sonores pour les malvoyants.

     

    Laurent Roussel (Rassemblement des citoyens Calaisiens)

    Le candidat traite la question du handicap en lien avec la solidarité, et formule deux propositions sur l’accessibilité. Laurent Roussel la veut « totale » pour les voiries, les écoles et les administrations, et souhaite l’aménagement des allées des cimetières. Il entend aussi créer un « centre unique » d’associations d’aide aux personnes fragiles, dont les handicapés.

    Marc de Fleurian (RN)

    Dans son programme, le handicap est aussi lié à la solidarité, avec deux propositions sur l’accessibilité : « Garantir l’accès des handicapés partout » (bâtiments publics, rues, plage…) et « créer des stationnements réservés aux abords des immeubles sociaux ».

     

    Nous n’avons pas trouvé de programme spécifique, pour le handicap, de

    Françoise Millot (LR)

  • Ils (elles) ont répondu... ou pas !!!

    Comme expliqué dans un message précédent, nous avons écrit à 20 têtes de liste de candidats de Boulogne, Outreau, le Portel, Wimereux, Saint-Martin et Saint-Etienne au Mont, pour leur faire 12 propositions sur l'amélioration de la vie des personnes en situation de handicap ou simplement ayant du mal à se déplacer dans notre ville.

    Nous avons en tout obtenu 11 réponses ou entretiens. Afin de permettre à chacun de se faire sa propre idée, nous publions ces réponses (ou absences de réponse) sans aucun commentaire ; les informations disponibles à cette date ont été présentées le 07 Mars aux personnes présentes au repas de notre association.

    Une fois de plus, le sujet de la vie des personnes en situation de handicap a été mis sous le tapis par les médias comme par les candidats lors des interviews publiés pendant cette campagne ; les injonctions du président de la république lors de la conférence nationale sur le handicap n'auront rien changé (nous semblons être les seuls  à avoir répondu à son invitation à à «bousculer» les candidats aux municipales de mars sur «leur capacité à apporter des réponses concrètes et tangibles» aux personnes handicapées dans les villes).... Heureusement, certaines des réponses que nous avons obtenues montrent une analyse et une prise de conscience sérieuses des obstacles à surmonter. Espérons que les choses iront mieux dans ce mandat, dernière ligne droite de la mise en accessiblité des villes, qui, selon la loi de 2014, doit être terminée en 2024...

    Boulogne :

    Frédéric Cuvillier : lire la réponse
    Nicolas Magere : lire la réponse
    Denis Buhagiar : lire la réponse

    Outreau :

    Sébastien Chochois : aucune réponse
    Christine Briche : aucune réponse
    Christophe Hadoux : lire la réponse

    Le Portel :

    Olivier Barbarin : aucune réponse
    Laurent Feutry : lire la réponse
    Gérard Livenais : a abandonné sa candidature

    Saint-Martin :

    Pascale Lebon : aucune réponse
    Raphaël Jules : lire laréponse
    Régis Altazin : lire la réponse

    Wimereux :

    Joël Fernagut : aucune réponse
    Catherine Papyle : lire la réponse
    Aurélien Portuese : en attente de la réponse suite à rencontre
    Patrick Boussemart : lire la réponse
    Evelyne Portolan : lire la réponse

    Saint-Etienne au Mont :

    Brigitte Passebosc : aucune réponse
    Dominique Lhomel : lire la réponse

     

  • Repas du 07 Mars : une réussite...

    Photo de la salle et de quelques participants

    Notre soirée du 07 Mars s'est idéalement déroulée : une salle magnifique mise à disposition par la mairie d'Outreau, une cuisine excellente que nous devons à Thomas et Perrine, ainsi qu'à Fred venu porter main forte, et une animation menée de main de maître par Vanessa. Eric a permis de venir à celles et ceux qui avaient des difficultés pour rejoindre la salle - car le soir, pas de TMPR....

    Sans oublier des participants sympathiques.... que demander de plus ??? Vivement l'année prochaine qu'on remette ça !