Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Commissions

  • Commission Intercommunale d'Accessibilité

    Photo de l'entrée de la CAB

    La commission intercommunale d'accessibilité s'est réunie pendant 2h30 ce 2 Décembre. Il est certain que 2h30 par an pour traiter de l'accessibilité de 22 communes ne permet pas de détailler tel ou tel point. Mais cette réunion est la partie visible de l'iceberg constitué par les nombreuses discussions  sur le thème de l’accessibilité que nous menons pendant l'année avec les collectivités et délégataires de service public. Quand elles veulent bien nous recevoir, comme la CAB, Marineo, Boulogne, Outreau et Wimereux en 2021, mais pas le Portel ni Saint-Etienne au Mont. Partie remise pour la fin 2021 et le début 2022, en tout cas nous l'espérons.

    Nous retiendrons hélas qu'aucune commune n'a présenté de manière formelle son bilan à mi-ADAP, comme l'impose la loi. Par contre, la quasi totalité des communes transmet de manière transparente les informations permettant d'évaluer l'avancement des travaux et les prévisions de mise en accessibilité par rapport aux engagements initiaux communiqués à la préfecture en 2015.

    A l'analyse de ces éléments, nous déplorons le report en dehors des échéances de l'agenda de travaux significatifs en terme de volume et/ou de coûts. Nous ne comprenons pas que de tels reports non conformes aux textes réglementaires, puissent être décidés unilatéralement par les collectivités sans accord de la Préfecture. Et comme nous le craignons, la crise du COVID sert de prétexte, y compris pour justifier des retards moyens de 4.8 années. Nous interrogerons les services de la Préfecture pour savoir si, comme nous le craignons, une consigne a été passée en ce sens.

    En ce qui concerne la mise en accessibilité des arrêts de bus, nous notons que le rythme s'est légèrement accru en 2021 (16 arrêts mis en conformité), mais ne permettra pas de tenir les échéances prévus. Nous proposons une réanalyse des priorités de mise en accessibilité des arrêts en fonction de la fréquentation et de la situation des arrêts, pour se déconnecter des travaux de voirie, qui eux, ne sont soumis à aucune échéance réglementaire.

    Je vous invite à consulter le compte-rendu officiel de cette CIA, anonymisé pour les non-membres de la CIA à la demande de la CAB.

     

  • Commission intercommunale d'accessibilité

    Madame Loire, maire de Saint-Léonard, présidait pour la première fois cette commission. Nous espérons que la durée affectée à cette réunion (2 heures par an pour traiter de l'accessibilité de 22 communes) n'est pas représentative de l'importance accordée par nos élus à la problématique du handicap!

    Elle nous permet en tout cas de prendre connaissance des réalisations et projets des municipalités, d'exprimer nos observations et propositions, et de planifier avec les collectivités des rencontres pour approfondir les dossiers qui ne sont évidemment que survolés dans ces réunions. Nous avons ainsi confirmé nos réactions suite aux réunions préparatoires reprises dans ce blog (mairie de Boulogne, CAB transport, CAB logement) et pris rendez-vous avec d'autres collectivités.

    Nous déplorons le recul très fort de la CAB en ce qui concerne nos revendications sur le maintien du taux de 100% des logements accessibles dans les programmes neufs de logements sociaux, malgré la position sans ambiguïté de madame Hingrez lors de la précédente CIA.

  • Nos efforts ont payé

    Logo de La Voix Du Nord

    La Voix du Nord, édition Calais du 24/09/2020

     

     

     

     

    Après plus de deux ans et demi d'efforts, une commission accessibilité va enfin être mise en place à Calais.

    (Cliquez sur l'image pour lire l'article)

    Photo miniature de l'article de la Voix du Nord

    Hélas, il a fallu pour cela que le sujet fasse l'objet d'articles de presse acides, relayés sur ce site, et devienne un thème pivot de la campagne des municipales. La tâche sera encore plus difficile dans ce contexte pour que les représentants des personnes en situation de handicap puissent exprimer leur avis et faire progresser l'accessibilité de la ville (voirie, établissements recevant du public privés et publics, transport, logement).