Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Accessibilité - Page 5

  • Résultats du sondage accessibilité des villes

    65124ef2491df8b2baa53ba7a12bafd4.jpg

    Vous avez été nombreux à répondre à l'enquête APF-IPSOS de Novembre 2019, sur l'accessibilité de nos villes. Pas assez nombreux pour que l'IPSOS publie les résultats spécifiques de Boulogne, mais, en nombre de réponses, nous sommes néanmoins en 56ème position des villes de France, loin devant certaines préfectures beaucoup plus peuplées. Et cela sans inclure les répondants d'Outreau, du Portel et de Wimereux.

    Merci à vous !

    Vous pouvez accéder aux résultats complets du sondage, par ce lien.

    Et voici une courte synthèse des 12 000 réponses ; pour les mal-voyants, version texte par ce lien.

    enquete_accessibilite_-_infographie_generale.png

     

  • Accessibilité : la ville de Calais reconnaît "un oubli"

    Par Nord Littoral | Publié le 03/02/2020

    La Une de Nord Littoral du 03/02/2020

    Après plusieurs mois sans avoir reçu de réponse de la Ville, le premier adjoint Emmanuel Agius a reconnu « un rendez-vous manqué » concernant la commission communale pour l’accessibilité, obligatoire dans chaque ville de plus de 5 000 habitants.

    Depuis une ordonnance du 26 septembre 2014, une commission communale pour l’accessibilité doit réunir des élus, des membres d’associations représentant les personnes ayant un handicap mais aussi les personnes âgées pour faire un bilan sur l’accessibilité dans la ville (voirie, espaces et établissements publics…) Consultative, elle doit se tenir une fois par an au moins.

    Le 19 novembre 2019, Nord Littoral a publié un article s’interrogeant sur l’existence de cette commission puisque nous n’avions pas réussi à obtenir un rapport, un résumé ou ne serait-ce qu’une trace de cette commission à Calais, malgré nos demandes. Les demandes de participation de membre de l’association APF France Handicap étaient elles aussi restées sans réponse. Plusieurs mois après la parution de l’article, le premier adjoint Emmanuel Agius reconnaît « un rendez-vous manqué » sur ce sujet, en se défendant de n’avoir pas pris l’accessibilité à cœur.

    « On a manqué quelque chose. Mais on n’a pas attendu cette commission pour interroger les associations à chaque projet d’urbanisme. On n’a pas cassé un mur sans faire attention à cette question. Pour la rénovation du front de mer par exemple et pour les autres projets d’urbanisme d’ampleur, on a consulté des associations. On n’a pas attendu ce genre de réunion. » Purement consultatives, ses conclusions n’engagent en rien la Ville. Mais elle est une tribune pour les personnes à mobilité réduite. Une tribune qui sera peut-être organisée en 2020.

    Amélie Soirant

    amelie.soirant@nordlittoral.fr

  • Archives Municipales : Boulogne en 1900

    Capécure en 1900

    Une superbe exposition est actuellement visible aux Archives Municipales : Boulogne en 1900. 50 photographies du fond Henri Caudevelle, sélectionnées par des étudiants de l'ULCO, sont proposées aux visiteurs.

    Le choix de photos est remarquable, et leur mise en valeur réussie : accrochage idéal pour moi, éclairage par un spot depuis le plafond, etc... Mais je fais 1.93m !

    Mise en valeur et éclairage des photos

    Depuis un fauteuil roulant, ou pour un malvoyant de petite taille, l'appréciation n'est plus la même : les tirages des photos sont petits ; les photos et les commentaires sont en hauteur et difficilement visibles, et les spots depuis le plafond se reflètent dans le verre du cadre et empêchent de voir la photo.

    Les photos défilent sur un écran de télévision à la sortie de l'exposition, ce qui aurait pu constituer un bon palliatif...mais les photos y étant bien plus nombreuses que celles exposées, le temps d'affichage de chaque photo est ridiculement faible et ne permet pas de s'approprier l’œuvre.

    Tout cela est vraiment dommage, alors que la salle d'exposition est quant à elle parfaitement accessible. Quand donc les handicaps seront-ils vraiment pris en compte ? Nous rappelons que sommes prêts à participer à améliorer la situation, en amont des inaugurations, plutôt que de compter les points une fois les dés jetés.....