Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Transports publics - Page 6

  • Test de la ligne L

     

     

    Christelle montant dans le bus

    Nous avons testé pour vous…

    Christelle dans le bus

    Nous avons testé (sans appel préalable au numéro dédié) la ligne L, de la station Liane au dernier Sou, avec une personne en fauteuil électrique.

    Nous avons aimé

    * Le voyage s’est bien déroulé.
    * Le premier bus qui s'est présenté était accessible et équipé d'un plateau électrique.
    * Le conducteur s’est montré disponible, attentif et de bonne volonté.

    Nous aimerions

    * Que l’accueil Marinéo renvoie sur le numéro dédié (ou l’appelle si la personne est physiquement présente) pour renseigner sur l’accessibilité des arrêts et des bus ;
    * Que Marinéo signale systématiquement aux autorités les infractions de stationnement aux arrêts de bus (la hantise du conducteur était qu’une voiture mal garée empêche la passagère de descendre.
    * Que les conducteurs soient plus familiers avec l’emploi des plateaux, qu'ils utilisent rarement pour le moment.

  • Aspects réglementaires ; déclinaison dans le Boulonnais

    Ce que dit la loi

    La loi de 2005 prévoyait sauf impossibilité technique l’accessibilité totale des transports collectifs pour l’échéance du 13 février 2015.
    Cette échéance n’ayant pas été tenue, la loi de 2014 a donné des délais supplémentaires aux collectivités organisatrices de transport, à condition d’obtenir la validation d’un agenda de mise en accessibilité.
    Cet agenda planifie la mise en accessibilité d’arrêts prioritaires, avec des échéances ne dépassant pas 2021 pour les transports interurbains.

    La déclinaison dans le Boulonnais

    Un Schéma Directeur d’Accessibilité avait été établi dès 2007, et 60 % des 409 arrêts urbains étaient accessibles en Septembre 2016. A cette date, le Schéma directeur d’accessibilité programmée a été présenté à la commission intercommunale d’accessibilité.

    Cet agenda prévoit :
    * l’accessibilité aux fauteuils roulants de tous les bus à l’échéance de 2021 (à ce jour, une dizaine de bus sur 78 ne le sont pas) ;
    * la mise à niveau des arrêts de bus à l’échéance de 2020 ; les travaux sont réalisés à l’occasion de travaux de voirie dans les communes, ou à défaut selon un calendrier défini dans l’agenda. Cette mise à niveau représente un budget de 600 000 € par année. Pour l’année 2018, il est ainsi prévu de mettre à niveau les arrêts de la ligne G1 et de la ligne G2.

    Le site Internet de Marineo permet d’accéder au guide du voyageur, qui précise la liste des arrêts accessibles. Un numéro de téléphone (03 21 91 06 03) permet de savoir si le bus que la personne à mobilité réduite envisage de prendre est bien accessible, et, si le préavis est suffisant, permet à Marineo de changer le bus prévu pour permettre le déplacement.